Haut de page

Vous êtes ici : Accueil > Vie de l’association > Historique

Historique

L’histoire et l’évolution du Centre Culturel Haut-Marnais

1953 : création de l’association Centre de Documentation et d’Education Populaire à l’initiative de M. HARVOIS Directeur de Jeunesse et Sports. L’association crée des activités nautiques à la Liez ainsi que des conférences débat.

1956 : l’association Centre de Documentation et d’Education Populaire devient le C.C.H.M Centre Culturel Haut-Marnais.

1956a
1956b

1958 : Guy AUBERTIN membre fondateur du C.C.H.M découvre le site de Château Tanguy à Pléneuf Val-André (Côtes d’Armor) et y installe une « colonie de vacances sous tentes »

1961 : Guy AUBERTIN convainc le Maire de Chaumont, Marcel BARON, d’acheter la propriété de Château TANGUY. La ville de Chaumont et la M.S.A s’unissent pour y organiser 3 colonies de vacances chaque été.

1961a

1967 : la première classe de mer haut-marnaise a lieu ! Pendant ce temps les activités nautiques pour les vacances continuent de développer sur le lac de la Liez. Le C.C.H.M organise les premiers séjours de ski à Orellette (Savoie) dans un village dans lequel l’association est propriétaire de plusieurs maisons. La M.S.A deviendra ensuite propriétaire.

1970 : le Centre Château TANGUY se transforme par des investissements lourds de la Ville de Chaumont : finies les tentes et un bâtiment neuf naît pour accueillir 80 enfants. Un directeur, employé de la ville de Chaumont, est nommé pour gérer le centre. En parallèle, Guy AUBERTIN participe à l’écriture des premiers textes régissant les classes de mer avec le Ministère lors d’un séminaire à Quiberon. A cette époque, Le site de La Mazerie est découvert au Grand-Bornand en Haute-Savoie et des séjours de skis sont organisés en plus des séjours de vacances à Orellette.

1974 : le Conseil Général de la Haute-Marne achète et rénove le chalet de la Mazerie. On y accueille les premières classes de neige. Sur la cote Bretonne, au printemps se développent les classes de mer. L’encadrement est assuré par des personnels d’Etat (Jeunesse et Sports et Education Nationale.)

1980 : ces deux centres sont reconnus « centre permanent » et bénéficie chacun d’un poste d’enseignant chargé de l’accompagnement éducatif et pédagogique des nombreux séjours.

1982 : le Conseil Général rénove de façon très importante la Mazerie et un directeur salarié du C.C.H.M y est nommé. Château Tanguy pour les classes de mer et La Mazerie pour les classes de neige fonctionnent toute l’année avec des équipes salariées.
Au lac de la Liez et sur le nouveau lac du Der le Conseil Général construit des bases des écoles de voile et de plein air. Il en confie la gestion au C.C.H.M et à Jeunesse et Sports. Le C.C.H.M y organise des séances de voile pour les élèves des classes environnantes et des séjours d’été. Ces bases fonctionnent d’avril à octobre.

1982a

Au cours des années 80 l’ensemble de structures fonctionne à plein avec le soutien financier du Conseil Général de la Haute-Marne, de la Ville de Chaumont et de l’Etat.

1989 : la circulaire « Jospin » concernant la création des « classes d’environnement » conforte le C.C.H.M dans ses choix de développement éducatif et pédagogique. Création des premiers stages de formation professionnelle continue des enseignants avec l’Education Nationale sur le thème de l’environnement et des séjours « classes d’environnement »

1990 : Grosse restructuration de Château TANGUY par la ville de Chaumont aidée par la C.A.F 52. Fini les dortoirs et place aux chambres de 2 ,4 et 6 avec tout le confort.

A cette époque, une équipe de bénévoles gère l’ensemble des structures d’accueil dirigée chacune par un Directeur (un seul est salarié de l’association) !
16000 journées enfants sont réalisées à Château TANGUY et 35 classes y sont accueillies, 13000 journées à la Mazerie et 30 classes y sont accueillies.
Sur la base de la Liez, 2500 embarquements y sont réalisés, 10 classes et 9 collèges y sont accueillis, sur la base du Der, 3000 embarquements y sont réalisés, 25 classes et 5 collèges y sont accueillis.

1996 : L’équipe de bénévoles ne peut plus gérer à elle seule le C.C.H.M. Il est décidé de créer une structure « siège » composé d’un Directeur et d’une secrétaire.

1997 : suite à l’accident du Drac une nouvelle circulaire de l’Education Nationale vient remplacer toutes celles existantes en matière de séjours scolaires et durcit considérablement les conditions de départ. A cela s’ajoute la médiatisation importante des affaires de pédophilie. Cet ensemble crée un climat de « méfiance » et les demandes de séjours baissent de façon non négligeable. Mais la confiance des Haut-Marnais dans le C.C.H.M nous permet de passer ce cap difficile.

Années 2000 : la durée des séjours scolaires se réduit mais le nombre de classes se maintient. L’éducation à l’environnement et au Développement durable devient un enjeu important. Les circulaires de l’Education Nationale de juillet 2004 et janvier 2005 relative à l’E.E.D.D et aux « classes de découvertes » ouvrent de nouvelles perspectives. Un partenariat est mis en place avec l’antenne I.U.F.M de Chaumont dans le cadre de la formation des futurs enseignants et des animateurs de nos structures.

2016 : : la base de voile et de loisirs du Der est entièrement rénovée. Le Conseil Départementale de la Haute Marne cède la Propriété au syndicat du Der

2016a